Le Guide de l'épargne - Partie 1 / 4

Gestion de patrimoine - Pourquoi et pour qui ?

Dans la première étape de ce Guide de l’épargne, nous essayerons de clarifier vos objectifs d’investissements. Nous présenterons ensuite les solutions et les canaux qui s’offrent à vous en fonction de votre situation financière. Commençons à cultivez votre patrimoine !

Table des matières

1. Pourquoi épargner ?

La gestion de patrimoine répond à différents besoins et les raisons de vouloir épargner peuvent être nombreuses. Si d’un premier abord, la question peut sembler anodine – la plupart des personnes souhaitant avoir plus d’argent – analyser et prioriser la ou les raisons qui vous animent est indispensable pour définir son horizon d’investissement. Par la suite, cet horizon court ou long, sera un critère essentiel pour définir sa stratégie d’allocation d’actifs (répartition de votre portefeuille) et prendre des décisions avisées. Au-delà du domaine financier, vos valeurs devront également entrer en ligne de compte dans les choix que vous prendrez. Dans la suite de cet article, nous avons listé les principales raisons d’épargner pour vous aider à y voir plus clair.

1.1 Optimiser son épargne et / ou réduire son impôt

Que faire de l’argent mis de coté chaque mois ou reçu à la suite d’une prime ou d’un héritage ? Comment optimiser sa fiscalité De façon générale, épargner permet de gagner en sérénité, en étant mieux préparé en cas de coups durs (problèmes de santé ou professionnels).

Des études ont montré qu’épargner avait des effets positifs. Par exemple sur l’estime de soi et sur la satisfaction personnelle, contribuant ainsi à l’accès au bonheur pour un individu. En plus de ces bienfaits, parvenir à trouver un investissement durable et responsable, basé sur vos principes, est un aboutissement particulièrement gratifiant. Concilier rendement et choix citoyens : l’équipe de Graine d’investisseur est particulièrement sensible et mobilisée sur cette question, et nous vous guiderons au mieux vers cet objectif 

1.2 Objectif ou projet spécifique

Ici on fait souvent référence à l’achat d’une résidence principale, mais cela peut également être un projet de long voyage par exemple. Entrent également dans cette catégorie les projets de reprise d’étude ou de financement des études de ses enfants.

En général, l’horizon d’investissement est ici souvent plus court, et les placements devront donc être moins risqués.

1.3 Atteindre l'indépendance financière / générer un revenu

Bien que séduisant, cet objectif est difficilement atteignable seulement grâce à son épargne. Les investisseurs de la première heure dans le bitcoin ou les Warren Buffet ne courent pas les rues.

Ceci étant dit, certaines réflexions anglosaxonnes sont intéressantes à connaitre pour votre gestion de patrimoine. Il faut pour cela comprendre la différence entre un système de retraite par capitalisation et un système par répartition comme en France. Dans un système par capitalisation, chacun épargne pour sa propre retraite au sein d’un fonds de pension. L’objectif est d’arriver à un certain montant qui permettra ensuite ; soit d’acheter un produit d’assurance appelé “Fixed Annuity” (rentes fixes), soit de gérer soi même son capital en prenant une petite part chaque année, en fonction des années de vies restantes estimées et du train de vie souhaité. Ainsi, certaines personnes se “pensionnent” à 50 ans, 40 ans, voire avant. Cette stratégie est parfois abréviée par l’acronyme FIRE : Financial Independence and Retiring Early (Indépendance financière et retraite anticipée).

Les moyens d’y parvenir sont multiples : entreprenariat, haut salaire, économie drastique, etc.
  • Côté frugalité, selon le site américain Mr Money Mustache, dans un système par capitalisation, pour qu’une personne ayant un patrimoine initial nul, une durée de vie moyenne (78,5 ans) et un salaire constant, il faut : 43 ans si elle épargne 15% de ces revenus annuels contre 28 ans si elle en épargne 30 %.
  • Côté entreprenariat, si les arnaques sur internet proposant de “Gagner 5 000 euros / mois en restant dans son salon” sont nombreuses, certaines activités particulières comme le drop shipping peuvent être bonnes à exploiter. Cependant garder en tête que rien n’est simple, et ne vous lancez pas sans de solides compétences ou formations en la matière.
  • Stratégie mix : l’exemple le plus connu étant certains développeurs de la Silicon Valley, avec donc de hauts salaires, qui limitent au maximum leurs dépenses afin d’atteindre rapidement le plafond fixé par leur plan de retraite.

Nigel Marsh disait « Parfois les gens travaillent de longues et dures heures dans des jobs qu’ils détestent, pour gagner de l’argent pour s’acheter des choses dont ils n’ont pas besoin, pour impressionner des gens qu’ils n’aiment pas. »

1.4 Gestion de patrimoine : préparer sa retraite

En début de retraite, les besoins et envies peuvent être multiples. En fin de retraite, un loyer en Ephad peut couter très cher. C’est pourquoi il est important de préparer convenablement sa retraite. Il existe différents produits d’épargnes encadrés par l’état, comme par exemple le PER, qui peuvent être intéressants si vous êtes dans ce cas.

2. Pour qui ?

Patrimoine brut Vs. Patrimoine net

Le patrimoine brut, correspond à la valeur de l'ensemble des biens d'un individu : immobilier physique ou papier, compte courant, livrets, produits de bourse, collections, bitcoins, etc.
Le patrimoine net, correspond au patrimoine brut auquel est soustrait le montant à rembourser de tous les crédits ou prêts en cours.

Distribution du patrimoine brut & net des français - 2018

Population fr Patrimoine brut Patrimoine net
90% > (sup) 3 800 € > (sup) 2 600 €
80% > 11 200 € > 9 000 €
70% > 30 300 € > 23 400 €
60% > 96 100 € > 60 800 €
50% [Median] > 163 100 € > 117 000 €
40% > 221 200 € > 176 700 €
30% > 289 600 € > 246 200 €
20% > 392 500 € > 348 700 €
10% > 607 700 € > 549 600 €
5% > 883 900 € (2015) Non disponible
1% > 1 953 000 € (2015) Non disponible
Exemple de lecture du tableau : 20 % des ménages français ont un patrimoine brut supérieur à 392 500 euros

Source : Insee, enquêtes patrimoine 2015 & 2018

Patrimoine inférieur à 1 000 000 €

=> Comme 95% des français, pour les canaux d'informations, vous avez le choix entre :

1) Faire appel aux "conseillers" (ou plutôt les vendeurs) des banques de réseaux (Société Générale, BNP Paribas, LCL, etc.). Nous ne vous recommandons pas cette option. En effet, ceux-ci privilégient les intérêts de la banque en vous proposants des produits d'épargnes maisons peu performants avec des frais élevés.

2) Consulter des conseillers en patrimoine d'agences spécialisées. Ici nous ferons la différence entre :
a) Les conseillers gratuits, qui sont également plutôt des vendeurs car se rémunèrant en commissions sur les produits qu'ils vous vendent. Ils ne peuvent donc pas être considérés comme neutres malgré les réglementations auxquelles ils sont soumis (CIF, ORIAS, etc.). Vous pouvez tout de même effectuer un bilan patrimonial gratuit, et en parallèle allez vous renseigner et comparer par vous-même les produits.
b) Les conseillers indépendants (payants) peu développés en France, ceux-ci proposent un forfait annuel ou un tarif par horaire de consultation (environ 100 à 200 € / heure). Ceux-ci peuvent s'avérer de bon conseil en apportant ce point de vue extérieur objectif.

3) Vous renseignez et souscrire en ligne. Cela permet d'effectuer une comparaison approfondie (voir par exemple notre comparatif d'assurances vie) et d'accéder aux produits ayants les frais les plus bas avec les meilleurs rapports rendements / risques.

=> Pour les produits, cela dépendra bien entendu de vos besoins et de votre profil, comme expliqué en partie 3 de ce tutoriel. Nous vous recommandons chez Graine d'investisseur, de contracter dans un premier temps une assurance vie et un PEA avec un montant minimum pour prendre acte de la date d'ouverture.

Patrimoine entre 1 000 000 € et 10 000 000 €

Le plus souvent, on privilégie ici un conseiller en patrimoine indépendant ou une bonne banque privée. A titre d'exemple, la banque privée Edmond de Rothschild a un ticket d'entrée autour de 2 000 000 €). Par ailleurs, on se constituera également un cercle de professionnels qui défendront vos intérêts (notaire, avocat, etc.).

Votre patrimoine peut-être suffisamment conséquent pour y dédier une partie de votre temps. Bien sûr, cela dépend de votre type de profil, de la personnalité, des intérêts, et du temps que vous souhaitez y consacrer.

Patrimoine est supérieur à 10 000 000 €

Ce montant correspond au ticket d'entrée des meilleurs banques privées américaines JP Morgan, Goldman Sachs, etc. mais également à celui d'une family office (gestionnaire de grande fortune). Vous bénéficierez d'un accompagnement d'expert. Il faut cependant rester vigilant, le risque zéro n'existe pas, et ce ne sont pas toujours vos intérêts qui sont défendus en premiers. L'exemple de Goldman Sachs qui, en 2008, a redistribué des produits toxiques (ABS ou CDO) aux clients de sa banque privée en est un bon exemple. Cela montre une fois de plus qu'il faut toujours faire attention à qui profite l'achat du produit et réaliser sa propre analyse.

Épargne par pays

La gestion de patrimoine est liée aux mœurs et coutumes de chaque région.

Selon la banque de France, les différences entre la France et les Etats-Unis s’expliqueraient principalement par la forte aversion au risque des français et à une fiscalité peu avantageuse. Cette fiscalité a évolué en 2018 avec la loi Pacte et la flat tax, ou Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU) à 30%, et cet écart pourrait se réduire dans les prochaines années.

De notre avis chez Graine d’investisseur, à l’heure actuelle certains français qui en ont les moyens, ne prennent pas assez de risques et n’investissent pas assez en actions. Il est temps de mettre en place une bonne gestion de patrimoine !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *